Zone Temporaire Noétique

Menu

Catégorie : Digital_Liens

À l’ère de la surveillance numérique

Avec l’Affaire Snowden, le scandale Cambridge Analytica, ou encore les révélations des Spy Files par Wikileaks, j’ai pris conscience que mes activités sur internet étaient surveillées. J’ai beau le savoir, je ne fais pas grand-chose pour l’éviter. Dans ma tête, c’est comme si c’était le prix à payer pour aller sur internet. Je continue à poster mes coups de gueule sur Facebook, je consulte Twitter plusieurs fois par jour, je commande des pizzas sur internet et je fais des milliers de recherches sur google. Mais à cause de l’épidémie de Covid19, quasiment toute ma vie, sociale et professionnelle, passe par mon ordinateur ou mon smartphone. Depuis le premier confinement, les questions se bousculent dans ma tête sans que j’arrive à les ignorer : que sont les données numériques ? Que révèlent-elles sur moi ? Qui les surveille et à quoi peuvent-elles servir ? Dans quelle mesure cette surveillance numérique est-elle problématique ? J’ai donc retroussé mes manches et, armé de mes livres, mon micro et mon clavier, j’ai décidé de mener l’enquête pour comprendre ce qu’il en était.

Une série documentaire d’Antoine Tricot, réalisée par Rafik Zenine sur France Culture

Épisode 1 :
Le capitalisme de surveillance
Le 29/03/2021
Smartphone, Sites Web, Objets connectés, tous récoltent des données sur ma vie privée. Mais à qui et à quoi ces données servent-elles ? Et finalement cette…

Épisode 2 :
Géopolitique de la surveillance numérique
Le 30/03/2021
Depuis quelques temps, je regarde mon portable Huawei d’un œil soucieux. Et si les services secrets chinois s’en servaient pour m’espionner ? Ou bien les…

Épisode 3 :
Dans les allées de la safe city
Le 31/03/2021
Même lorsque je n’utilise pas mon smartphone ou mon ordinateur, mon visage, ma démarche, mes déplacements sont scrutés par des caméras intelligentes qui…

Épisode 4 :
Échapper à la surveillance
Le 01/04/2021
Un maquillage anti-reconnaissance faciale, une technique de camouflage pour mes recherches sur le web, une formation en chiffrement de données, je ne recule…

Souveraineté numérique, la douche froide ? Tariq Krim et Bernard Benhamou

0h04

Tariq Krim : Minitel a inspiré le macintosh… on est passé d’un modele tout était fait en France à presque plus rien. L’expertise est là mais elle ne décide pas. Il y a des consultants / présentation Google, c’est super. Pour le numérique c’est pour 15/20/30 ans Vision Uber : ta voiture en bas Vision on passe son permis, on achète sa voiture, etc… c’est plus long
Bernard Benhamou : La guerre n’est pas perdue – l’actualité des GAFAM montre que l’on est rentré dans une crise de confiance mondiale. Facebook rentre en conflit avec tout le monde et Google aussi. La Plateforme des données de santé (Health Data Hub) https://www.health-data-hub.fr/ – ces données doivent rester européenne. Microsoft va pouvoir traiter une partie de données… mais l’Europe a dit non. https://www.numerama.com/politique/631839-health-data-hub-questions-plateforme-donnees-sante-france.html Facebook est un acteur toxique comme Google et politiquement aussi. Parlementaires anglais parle de gangsters du numérique… Internet est tout y compris un outil de contrôle et de soumission. L’Eruope n’a pas son industrie et elle a la RGPD. Le rebond européen pourrait prendre place avec sa singularité.


0h10

Tariq Krim : 2002, l’internet est un espace qui est en 30 secondes peut etre un zombie – pas mise a jour de sécurité des que la machine sort de la boite. Un espace commercial et militaire… Pas de règles d’usage … référence Wired : les 10 services qui faut faire tomber les USA en 1993 – Internet serait maintenant le premier… L’écoute existe depuis les années 50 (échelon) Il y a 10 ans, on analysait les données personnelles. Je veux savoir qui tu es pour te vendre qqch Maintenant, je vais étudier ton comportement et l’utiliser. Si tu regardes 1/10 de secondes une photo de voyages, je vais te pousser un voyage. Transformer ton comportement. Marketing comportemental est né et utilisé. Le capitalisme devient à outrance. Modifier un comportement d’un consommateur… toucher au psyché des gens.Et aussi toucher la partie citoyenne des gens Maintenant on targuette des microniches. Cela crée de la médiocratie. Et cela devient à la radicalisation algorithmique… on utilise des techniques de comportement inventé par le CIA… le smartphone on est seul… Les Gafam utilisent à fond ces techniques


0h17

Bernard Benhamou : Données traités par des PsyOps… A lire Shoshana Zuboff : Le capitalisme de la surveillance On n’analyse plus, on manipule avec les data. Modifier le newsfeeds de Facebook, entraine des modifications de comportements. Rien n’est trop hard sur Youtube. Youtube est le nouvel outil de radicalisation du XXe siècle. On fait en sorte que les gens ne rentrent en contact avec des idées qui les dérangent. Ne pas changer leur schéma de vie. On est une partie des gens de la politique ou économique. Nos actes de consommation sont en fonction de nos comportements.  Aujourd’hui, nous avons les instruments pour influencer la politique, la consommation, etc…


0h23

Tariq Krim :Réinvestir la dialectique. Apprendre la rhétorique, apprendre à parler et comprendre. Ns ss passé aux médias réseaux à des plateformes (Milliard)
Google et Facebook, c’est le Mac Donald de la pensée.
On a créé un ensemble de programmes qui nous permet d’analyser une personne, d’identifier une personne. On a créé un système de massification de la personnalisation.  Le micro-ciblage comportemental des dernières années est une technique de ciblage qui consiste à personnaliser les contenus en fonction de vos centres d’intérêt, vos comportements et de ce que l’on a compris de vous. Micro-targuetté… cette technique devrait être interdite en Europe. Manipulation par des méthodes grossières. L’algorithme de YouTube, il faut qu’au bout de 5 videos, on doit etre capable de vous proposer une vidéo que  vous aimez… On doit faire de l’argent très vite. Comment réguler ce que l’on ne voit pas. Il faut supprimer le micro-targetting. Deux types d’algorithmes Facebook actuellement     Intoxiquer les gens     Monitoring – faire la Police


0h32

Bernard Benhamou :Avant on réfléchissait en termes de navigation sur internet, maintenant les agrégateurs de données viennent de partout. Facebook engrange des données de Facebook ou ailleurs. La possibilité de ne pas alimenter les profils devient très importante. Cela devient l’Etoile de la mort de la vie privée ! Risque sur des maladies des reins à vue un journaliste du Financial Times – confirmé par son médecin. Maintenant c’est impossible de se cacher ! Nul part se cacher… Le micro-tagguing est toxique d’un point de politique et sociologique. Il faut aller plus loin et de démantèlement de ces sociétés… Empêcher des fusions (comme dans les années 2000 – turbines d’avions) Ne plus transférer ces données aux USA. Pas de doctrine de politique industrielle française et/ou européenne. (Il en faut UNE) On s’est confié aux USA Une sorte de complaisance de la France avec le Health Data Hub (Microsoft) – agrégateur de santé. Cadeau infini à Microsoft ! On doit réfléchir autrement. Créer une industrie européenne – nous avons les talents – il faut articuler une politique. Une sorte de renoncement et de résignation. Ce n’est pas une fatalité.


0h38

Tariq Krim :Unix et le Web ont été inventés en Europe…  Derrière la technologie, il y a des biais philosophiques. Deux visions : La machine sert a augmenter l’humain (Steve Jobs – Macintosh).La machine va remplacer le cerveau humain (Google – IA) La technologie doit servir, non pas à manipuler les gens de manière individuelle, (cas de Facebook) mais de construire une forme d’harmonie en identifiant les bons et mauvais comportements (Chine) En Europe, vision communautaire – la technologie doit servir pour l’ensemble. Nous l’avons perdu… On a échoué politiquement, technologiquement et idéologiquement. La question de la souveraineté , pourquoi faire les données ? C’est l’une des questions.


0h44

Bernard Benhamou :Débat technologique très compliqué pour le grand public. Chine : cartographie génétique de la population – génomesocial de Minority Report à Gattaca ou un mix des deux… Différence entre les Usa – droits de la vie privée : consommateur mais en Europe droit du citoyen. Est-ce que le droit aux data cela ne va pas faire pareil comme l’Ecologie ? Il y a un basculement au de la de l’économie. Le crédit social chinois séduit bcp d’autres démocraties libérales… La Chine déploie le credit social sur 1/4 de l’humanité. Il y a une fascination technologique et la capacité de pouvoir et d’influences.


0h49

Tariq Krim :Le numérique en France, c’est de la com ! (Réseaux sociaux, le clash) Course au nombre de Followers… Diffuser des messages sur Facebook, on améliore le Ranking, le taggering, les datas… ce que tu regardes, etc… Le numérique va au delà de la communication ! StartUp Nation arrive à sa fin… tout est institutionnalisé : le rap, la techno et la startup… on donne à des gamins qui sortent d’école de commerce, le statut de cadre sup ! C’est la France. Amazon, optimiser la chaine de développement et Netflix… Hollande – Axelle Lemaire – fleur pèlerin – on fait de choses et en coulisse, on a laissé faire.


0h57

Bernard Benhamou :Le numérique est un outil cosmétique par les politiques. Il faut de la coordination sur les sujets clefs…. On a laissé dériver ces sujets et il nous faut créer des orientations de politique industrielle. Financer par ces crédits fédéraux américains comme Tor. Les Usa aident des grandes entreprises avec des commandes… en France, small business act… vers des petites sociétés.  L’action gouvernementale est présente aux USA. Les sociétés américaines sont bonnes parce que pas des taxes, etc… même si elles sont très compétentes. L’état est derrière au USA et au service des entreprises américaines. 1h08 Les militaires ont tjs été intéressés par les technologies… dès qu’il y a des budgets hors de contrôle et les militaires sont dans une politique industrielle cadrée au USA. Internet est né via les militaires


1h13

Tariq Krim :Quand on développe, on a le pouvoir sur l’utilisateur, on peut le manipuler. Il faut une forme d’humilité pour développer. Le contrôle, nous n’avons plus. Nous l’avons perdu. Et today plus d’autorité de régulation qui peut nous le donner. Allez dans les aéroports sans que la machine sache tout La machine était un compagnon et un outil de confiance. Maintenant, c’est un outil perverti des que l’on lance. Cet outil se démonte, s’analyse


1h17

Bernard Benhamou :Neutralité du net – tout est central maintenant. Les Gafam deviennent durablement … Palantir (société fondée pour lutter contre l’anti-terrorisme au USA) et les données de santé au UK. Les Gafam ont pervertis l’esprit de l’internet. Mais le politique peut changer la donne. Il faut du muscle politique et du courage ! Le politique va devoir aller sur la technologie. Une action radicale en vue.


1h20

Aaron Swartz – un des créateurs du RSS. Est-ce un héros de l’internet ? – Il a monté Reddit. 1h23 The hacker manifest > https://fr.wikipedia.org/wiki/Manifeste_du_hacker 1h26 Lawrence Lessig

1h28

Le CNED utilise une techno américaine qui s’appelle Blackboard, qui est probable […] que les données sont aux États-Unis Le débat sur la haine, etc… sur internet – revient … comment on construit des infrastructure (haut-débit) et d’outils ? Faire un infrastructure national ! Décentralisé – investir sur une infrastructure stableLe role de l’état c’est de ralentir le temps
Le google est le Mac Donald de la penséeOn est ce que l’on mange, ce que l’on consomme numériquement est peu digeste. Dépression et regardons ce que font les jeunes… tiktok – une fausse vision de soi et de ses amis Slowfood 1989 – regardez ce qui se passe. Regardez comment l’expérience


1h31

Slow web – 4 idées – conseils de design

  1. Transparence des logiciels (pagerank et les 30 actions que cela fait – qu’est-ce que fait un algorithme ?)
  2. Non manipulation – dark pattern > https://www.novaway.fr/blog/ui-ux-design/dark-pattern-experience-utilisateur
  3. Mode incognito (ne pas laisser de traces)
  4. Le droit de terminer une relation – désabonner – fermer le compte et efface, détruire et donne moi mes datas. En revoir !

1h34

Tariq Krim :https://www.polite.one/ – plus de trackers.
Bernard Benhamou :Kathy Castor https://www.youtube.com/watch?v=Z6k5WdVU3D0

1h37

S’attaquer au monde économique de ces sociétés Facebook = Comportement industriel devient toxique Des intérêts toxiques Plus vous rester longtemps, plus vous rapportez de l’agent. Donc les algorithmes s’occupent bien de vous Ces sociétés ont pour vocation à remplacer les Etats. Nous ne pouvons pas rester neutres.  Exemple : Toronto – quartier : ville intelligente – crédit social comme en Chine – les citoyens ont dit non. Nous n’avons pas à laisser des sociétés prendre cela – voir cet article > https://www.frenchweb.fr/decode-la-google-city-a-toronto-cest-grave-docteur/390645 et https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2020-05-07/sidewalk-labs-abandonne-son-projet-a-toronto C’est bien une question politique. Architecture is politic – le code devient porteur de valeur politique – il faut auditer le code. Eric Raymond – livre. Frank Pasquale – black box society.
Tariq Krim :Pour auditer les algorithmes faut-il les comprendre… Les supermatrices néo féodalisme – revenir au moyen âge par les Gafam… Casser les Gafam : l’ensemble de ces sociétés se sont préparées… Amazon Webservices est profitable et permettait de financer les frais de livraison. Amazon a une nouvelle entité qui fait de la publicité. Facebook aussi réfléchisse à séparer les entités. Google a préparé Alphabet. Apple n’est pas prêt car Apple est une société Hardware qui veut passer dans le service. Mais qui osera touché à ces sociétés… aucune société ne peut pas émergée.
Bernard Benhamou :Est-ce que nous sommes dans le même cas que les télécommunications avec les premières lois anti-trusts ? Faire des lois pour les GAFAM, c’est possible. La capacité d’étouffement est telle qu’il faut changer, car les nouveaux sociétés doivent payer une taxe aux grands acteurs. Il y a bien un lien de féodalité. Sommes nous au début de la crise ? Cela devient toxique pour l’économie ?
Tariq Krim :Le covid a accéléré de 5 à 10 ans la transition numérique… les nouveaux problèmes : l’emploi Donc qu’est-ce que cela se fera ?


1h50

Bernard Benhamou : Le départ des anglais, cela serait une chance pour la régulation des marchés, etc… Une opportunité est possible, pense-t-il ? On est face à un changement européen… Tout le monde parle de souveraineté numérique… comment on se détermine ? Prendre position ? Solutions politiques ? Courage politique ? L’inaction sera considéré comme une erreur politique. Paresse intellectuelle, le choix de Microsoft… données de santé des français à Microsoft
Tariq Krim :Des que l’on met des gens qui savent de quoi parlent, cela marche… OVH : machine nue, cela marche. StartUp Nation : on prenait des projets américains que l’on a franchisés…  Les gens sont là et ils ne sont pas appelés.


2h00

Bernard Benhamou : Noter et juger ce que l’on fait sur internet en 2000 – les technologies c’est du secondaire… la décision politique n’était pas dans les technologies… ne pas maitriser ces sujets. Les politiques ne comprennent plus les ingénieurs (?) Une forme de vision résigné de ce futur alors que non. Nous avons la possibilité de revenir dans le jeu et laissons dériver.


2h03

Tariq Krim :Arcep mauvaise – 5G : changement de paradigme – plus de débit.  Abstraction du monde, difficile de comprendre IA : le docteur Alexandre a fait le boulot pour aimer l’IA Combien les couts de licence 5G ? Les boites noires chinoises Huwai, pilotées de la Chine… Perte de qualité de services en France ? On ne sait plus faire en France ? Xavier Niel à part. Plus de techniciens plus de marketers et de politechnicien… Renault passe chez google, BMW a son système. La CAO, courbe de Béziers inventé par PSA, Renault et Dassault Systems LA 5G pourrait être moins cher et réglé les zones blanches. Revenir sur la décentralisation… laissez des petites opérateurs et laisser faire. Risque chinois et une proie de nos opérateurs pour les américains. Signal bof… sinon des que l’on débloque le téléphone nous sommes coincés. iOS et Android: risques maximum


Bernard Benhamou : Shoshana Zuboff : Le capitalisme de la surveillance – https://www.monde-diplomatique.fr/2019/01/ZUBOFF/59443 – Octobre 2020 ? Lawrence Lessig: Code et autre loi du cyberespace en 1999 Mariana Mazzucato : L’État entrepreneur: Pour en finir avec l’opposition public dans la liste

Tariq Krim : Frank Pasqualeblack box society Shoshana Zuboff : Le capitalisme de la surveillance – https://www.monde-diplomatique.fr/2019/01/ZUBOFF/59443 – Octobre 2020 ? Alone Together: Why We Expect More from Technology and Less from Each Other (Anglais) Broché – 2 octobre 2012 de SherryTurkle  (Auteur)

Sciences des données

Stéphane Mallat

Collège de France

Leçon inaugurale, à écoutez

L’analyse automatique des données numériques est devenue un enjeu industriel, sociétal et scientifique majeur et doit faire face à la diversification et la multiplication exponentielle de ces données. L’ Assemblée du Collège de France a décidé de créer une chaire entièrement consacrée aux sciences des données, domaine fondamental qui non seulement bouleverse des pans entiers de nos économies et de nos sociétés, mais ouvrent aussi de vastes perspectives scientifiques et technologiques. Le Pr Stéphane Mallat qui a consacré sa recherche aux  mathématiques appliquées au traitement du signal et plus récemment à l’étude des algorithmes d’apprentissage et des réseaux de neurones profonds est nommé titulaire de cette nouvelle chaire.