Tess Asplund, 42 ans, se trouvait sur le chemin du cortège de néo-nazis suédois et a silencieusement levé le poing, devenant tout à coup un symbole de la protestation pacifique contre le racisme, raconte le « Daily Mail ».

La photographie a été prise à Borlange, Dalarna, dans le centre de la Suède, où l’organisation néo-nazie Nordiska motståndsrörelsen (Mouvement de résistance nordique) tenait un rassemblement.

La photographie de son acte de bravoure et de défi a été partagée par des milliers de Scandinaves sur Twitter et Facebook, et le cliché est déjà salué comme un moment emblématique de l’histoire suédoise moderne.

« Je n’ai pas peur d’eux », dit-elle aux médias locaux lorsqu’on lui demande ce qu’elle a ressenti face aux militants – dont beaucoup ont été condamnés pour crimes violents.

« Une seule femme sort dans la rue et se trouve en face de l’organisation nazie la plus violente de la Suède », raconte le photographe. « D’un geste, la femme soulève alors son poing et refuse de bouger ». David Lagerlof prend alors une série de photos.

« En face d’elle, l’ensemble des leaders des organisations se rapprochent dans un silence solennel. Le regard de la femme rencontre celle de l’homme au milieu. Il y a alors une bataille de regard » avant que la police n’évacue Tess Asplund.

Article entier via ce lien.

By notaz / On / In Liens, Racisme, Sociétal