le clone parfait de la TR-808 entièrement à la main

By notaz / On / In Electronic, Liens, Matos

Vous cherchez un clone analogique de TR-808 ? La solution est peut-être dans le Sud de la France. Plus précisément à Carcassonne, où un passionné de machines a mis au point une boîte à rythme plutôt bluffante. Baptisée 8raw8 et commercialisée sous forme d’expandeur (sans le séquenceur original), la bécane fonctionne en MIDI et crache les sons rythmiques, classiques de la TR. Même chaleur, même puissance, pour un prix accessible. Comment fait-il ? Réponse avec le discret initiateur du projet.

En savoir plus sur le site de Trasmag

ou sur le site de 8raw8

Kiasmos

By notaz / On / In Electronic, Musique

Fruit de la collaboration entre le chanteur de Bloodgroup et son ingé son, Kiasmos est pour ainsi dire le fruit d’un adultère musical.

Heureusement, pas question ici d’enfant à charge ni de pension, car c’est en parallèle de leurs carrières respectives que l’Islandais Olafur Arnalds et le Féroïen Janus Rasmussen ont entamé le projet Kiasmos. Tous deux adeptes du décloisonnement entre les genres classique et électronique, les insulaires ont su trouver un équilibre entre leurs spécialités respectives : le classique pour Arnalds et l’éléctro pour Rasmussen.

Formé au piano sous la houlette de Nahum Brodski (disciple de Tchaïkovski), Nils Frahm prend un malin plaisir à entrelacer les racines de sa formation à un electronica parfaitement maîtrisé. Ses notes brisent soigneusement les frontières entre musique classique et contemporaine. Pédales d’effet, synthétiseurs et piano sont alors dominés pour créer des boucles et des sons, s’y infiltrent des silences et des imprévus. L’improvisation, Nils Frahm en est friand. Sur scène, il construit les sons à partir de l’espace et des bruits qui l’entourent, créant ainsi une performance différente de la précédente.

 

By notaz / On / In Electronic, Modern Classic, Musique

Basé à Vienne, le duo HVOB – pour Her Voice Over Boys – est l’un des groupes électro les plus excitants du moment. Leur secret ? Des productions planantes portées par la voix aérienne d’Anna Müller, la moitié féminine du groupe. Les morceaux deHVOB prennent le temps de se développer et de s’étendre, pour un rendu à la fois dense et léger. Cette alchimie subtile est innervée par des boucles entêtantes et une montée en puissance quasi-constante. Débusqués par Oliver Koletzki, les autrichiens ont publié pour l’instant deux albums :HVOB (2013) et Trialog (2015).

Accompagné d’un batteur sur scène,HVOB mélange donc allégrement sonorités électroniques, acoustiques et organiques. Une géométrie qui donne à leurs performances electro des airs de concerts rock – un véritable appel à l’improvisation et à la prise de risques. Le duo s’est ainsi forgé une vraie expérience du live et sait instaurer une grande connivence avec le public. Cerise sur le gâteau, ces concerts sont sublimés par des installations visuelles léchées, la vidéo servant à centrer l’attention sur la musique plus que sur le groupe.

By notaz / On / In Electronic, Musique