Zone Temporaire Noétique

Menu

Les dépossédés d’Ursula K. Le Guin

Les Dépossédés (titre original : The Dispossessed) est un roman de science-fiction écrit par Ursula K. Le Guin, publié en 19741 puis traduit en français et publié en 1972. Il fait partie du Cycle de l’Ekumen. La même année est publiée la nouvelle À la veille de la Révolution qui se situe avant l’histoire du roman.

Qualifié par son auteure d’« utopie ambiguë », ce roman décrit la vie des habitants d’Anarres, un monde fondé sur les principes du communisme libertaire et ceux de son pendant capitaliste sur Urras à travers l’histoire d’un physicien, Shevek.

L’idéologie politique anarchiste qui sous-tend l’œuvre a été inspirée par les écrits de Kropotkine, Murray Bookchin et Paul Goodman.

Deux mondes se font face :
Anarres, peuplé deux siècles plus tôt par des dissidents soucieux de créer enfin une société utopique vraiment libre, même si le prix à payer est la pauvreté.
Et Urras qui a, pour les habitants d’Anarres, conservé la réputation d’un enfer, en proie à la tyrannie, à la corruption et à la violence. Shevek, physicien hors normes, a conscience que l’isolement d’Anarres condamne son monde à la sclérose. Et, fort de son invention, l’ansible, qui permettra une communication instantanée entre tous les peuples de l’Ekumène, il choisit de s’exiler sur Urras en espérant y trouver une solution.

Ce roman, qui a obtenu les prix Hugo, Nebula et Locus, n’a rien perdu aujourd’hui de sa virulence politique ni de sa charge d’aventures.

Avec La Main gauche de la nuit, précédemment paru dans la même collection, c’est un des chefs-d’oeuvre d’Ursula Le Guin.