Argent de Christophe Hanna

By notaz / On / In Lus, Sociologie

« Dans le compartiment du train, seconde classe, qui me ramène de Genève, où je viens de faire une performance, vers Lyon ; il y a une jeune femme qui me regarde prendre des notes. Nous sommes au mois de juin 2015, elle porte un jean fendu au genou, des tongs bleues, un sac à dos, je lui donne 30 ans. Elle me sourit. Je lui dis que j’écris sur l’argent des gens que je rencontre en écrivant. Elle trouve ça amusant, elle rit en répondant à mes questions et devient la quatre-vingtième personne avec qui j’ai une discussion d’argent délibérément menée pour ce livre. Noémie1680 est assistante sociale. Elle a l’impression d’être ni riche ni pauvre, d’être dans la médiane comme ses amis. Cette semaine, elle a bu des verres avec eux, acheté des tee-shirts chez H&M (elle en porte un) pour environ 150 euros. Son métier l’aide à mieux connaître le fonctionnement des impôts, des crédits. Cette année, elle a même pu mettre de l’argent de côté pour ses vacances, plus de 200 euros par mois sur un compte spécial. »

Le tatoueur d’Auschwitz de Heather Morris

By notaz / On / In Des voix, Lus

Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais.

Un jour, pourtant, il lève les yeux sur Gita et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie. Ils savent d’emblée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Mais dans cette prison où l’on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, il n’y a pas de place pour l’amour.

Ils doivent se contenter de minuscules moments de joie, qui leur font oublier le cauchemar du quotidien. Mais Lale a fait une promesse : un jour, ils seront libres, deux jeunes gens heureux de vivre ensemble. Deux personnes plus fortes que l’horreur du monde.

L’histoire vraie d’un homme et d’une femme qui ont trouvé l’amour au cœur de l’enfer.

La somme de nos folies de Shih-Li Kow

By notaz / On / In Lus, Roman, Zulma

A Lubok Sayong, petite ville au nord de Kuala Lumpur, tout est indéniablement unique. Jusqu’à la topographie, une cuvette entre deux rivières et trois lacs, qui lui vaut chaque année une inondation et son lot d’histoires mémorables. Cette année-là, exceptionnelle entre toutes, l’impétueuse Beevi décide de rendre enfin la liberté à son poisson qui désespère dans un aquarium trop petit, d’adopter Mary Anne, débarquée sans crier gare de son orphelinat où toutes les filles s’appellent Mary quelque chose, et d’embaucher l’extravagante Miss Boonsidik pour l’aider à tenir la grande demeure à tourelles de feu son père, reconvertie en bed &breakfast… Le tout livré en alternance et avec force commentaires par la facétieuse Mary Anne et par Auyong, l’ami fidèle, vieux directeur chinois de la conserverie de litchis, qui coulerait des jours paisibles s’il ne devenait l’instigateur héroïque d’une gay pride locale. La Somme de nos folies est la chronique absolument tendre, libre, drôle, profonde, et volontiers incisive, d’un genre très humain quelque part en Malaisie, aujourd’hui.

Wollodrïn, Les tours de Termüdd de David Chauvel, Lou & Jerome Lereculey

By notaz / On / In Bande dessinée, Lus

Un elfe, un nain, un orc, une humaine… Quatre pouvoirs, quatre héros, quatre… prisonniers, capturés par les sorciers de Termüdd et enfermés dans les profondeurs de Marmaëkardd. Là, ils font face à celui qui les a traqués et compte s’accaparer les pouvoirs dont ils ont hérité. Dernier des arkkäns, peuple massacré par les nains lors de la bataille des deux victoires, fondateur de l’ordre des sorciers, il est celui qui va mettre fin à leur existence… A moins que …

L’Orphelin de Perdide : Claudi de Régis Hautière & Adriàn Fernández Delgado

By notaz / On / In Bande dessinée, Lus

Il s’appelle Claudi, il a quatre ans et il est le dernier survivant de Perdide.

Après la mort de ses parents, Claudi, 4 ans, est désormais le seul survivant de Perdide. Mais comment échapper aux dangers d’une planète aussi hostile ? C’est à l’aide d’un émetteur radio laissé par sa mère, que Claudi va entrer en contact avec le Grand Max, un vieil ami de la famille…

Régis Hautière et Adrian Delgado nous plongent dans un fabuleux diptyque de SF traitant de paradoxe temporel. Une adaptation moderne du roman qui a inspiré Les Maîtres du temps de René Laloux et Mœbius.

Les filles de Salem, comment nous avons condamné nos enfants de Gilbert Thomas

By notaz / On / In Bande dessinée, Lus

Une plongée passionnante et terrifiante dans l’univers étriqué et oppressant de la colonie de Salem, en Nouvelle-Angleterre, au 17e siècle. Un village dont le nom restera tristement célèbre pour l’affaire dite des « Sorcières » qu’Abigail nous raconte, elle qui, à 17 ans, fut une des victimes de l’obscurantisme et du fanatisme religieux à l’oeuvre. Tout commence quand un jeune garçon lui offre un joli petit âne en bois sculpté…

Malaterre de Gomont Pierre-Henry

By notaz / On / In Bande dessinée, Lus

Coureur, menteur, buveur, noceur… Gabriel Lesaffre a toutes les qualités. Depuis l’enfance, il est en rupture avec son milieu familial. Épris de liberté, il ne supporte pas l’autorité. Un jour, il tombe amoureux d’une lointaine cousine, Claudia. Elle a dix ans de moins que lui. Coup de foudre, mariage, trois enfants : Gabriel se laisser séduire par les charmes de la vie de couple et les délices du confort bourgeois. Mais ses vieux démons se rappellent à son bon souvenir. Gabriel s’ennuie. Il plaque tout, s’envole pour l’Afrique, reste cinq ans sans donner de nouvelles. Puis il réapparaît, fidèle à lui-même. Mêlant manipulation, persuasion et belles promesses, il obtient la garde de Mathilde et Simon, les deux aînés, et les emmène avec lui en Afrique équatoriale. Pour ces deux jeunes ados, une nouvelle existence commence : ils découvrent l’Afrique et une vie « festive, bigarrée, frivole et un peu vaine ». Mais ils doivent aussi supporter les incessants problèmes d’argent de leur père, héritier d’un domaine qu’il est incapable de gérer, et son penchant insurmontable pour la boisson. Et si le rêve africain finissait par se dissiper dans les vapeurs d’alcool ?