Inventer la démocratie du XXIe siècle

By notaz / On / In Lus, Politique

En France, comme dans toutes les démocraties modernes, le politique n’est pas en mesure de défendre l’intérêt des générations futures. La nécessité dans laquelle il se trouve de répondre, souvent dans l’urgence, aux problèmes actuels lui fait perdre de vue la sauvegarde des grands équilibres de la planète (climat, biodiversité, compositions chimiques des océans, etc.).

Pour remédier à cette situation, le président de la République a annoncé la création d’une «chambre du futur». Une idée révolutionnaire, à condition de renouer avec la créativité institutionnelle de la France et d’oser inventer la démocratie du XXIe siècle… Depuis plus de 10 ans, la Fondation pour la Nature et l’Homme travaille sur l’évolution de nos institutions. Ce livre présente la proposition la plus aboutie d’une chambre parlementaire garantissant le long terme. Pensée pour prendre en compte «ceux qui ne votent pas» (dont la nature et les générations futures), éclairer et enrichir le processus législatif, inciter à l’innovation et à la cohérence des politiques publiques : l’Assemblée citoyenne du futur est une révolution démocratique, tant dans ses pouvoirs inédits que dans sa composition de membres non-élus, en partie tirés au sort…

Cet ouvrage est issu d’un collectif pluridisciplinaire composé de : Floran Augagneur (conseiller scientifique FNH), Loïc Blondiaux (politologue), Dominique Bourg (philosophe), Marie-Anne Cohendet (constitutionnaliste), Jean-Michel Fourniau (sociologue), Bastien François (constitutionnaliste) et Michel Prieur (juriste de l’environnement).

Eloge de la diversité d’Olivier Bouba-Olga

By notaz / On / In Digital_Livres, Essais, Lus, Sciences humaines

Alors que le débat public est dominé par les discours sur la métropolisation, cet ouvrage propose une autre lecture des dynamiques territoriales, à partir de travaux de recherche menés pendant deux ans sur cinq territoires français. La capacité de création de richesses et d’emplois ne se limite pas à quelques métropoles, des opportunités de développement existent sur de nombreux territoires, encore faut-il repérer les ressources spécifiques qui y sont localisées, s’interroger sur le positionnement des entreprises dans des chaînes de valeur de plus en plus fragmentées, prendre acte du poids de l’histoire ainsi que de l’importance des dynamiques démographiques. Il ne s’agit donc plus de rechercher le modèle générique de développement économique, mais de se nourrir de la diversité des territoires français et de mettre en ceuvre les politiques publiques adaptées aux problèmes spécifiques qu’ils rencontrent.

Les Prédateurs de Catherine Le Gall et Denis Robert

By notaz / On / In Lus, Politique, Sciences humaines

Les dessous scandaleux de la crise financière : décryptage et révélations

Avec cette enquête minutieuse sur deux champions du capitalisme financier, Catherine Le Gall et Denis Robert pensent tenir des spécimens exemplaires de milliardaires. Albert Frère et Paul Desmarais ont des profils semblables et ont hérité d’entreprises familiales qui ne valaient pas un clou, mais en bons libéraux, investissant dans les meilleurs juristes, associés aux plus grosses banques d’affaires, travaillant autant en France qu’en Afrique ou en Amérique du sud, ils ont bâti leur immense fortune en partie sur le dos des États. Il devait y avoir un secret de fabrication pour s’enrichir autant et aussi vite… 
Nos deux journalistes pensaient que s’ils parvenaient à décrypter le jeu de ces prédateurs, ils pourraient aider la communauté des hommes à s’en défendre. 
C’est le challenge réussi de ce récit haletant comme un thriller, et pourtant bien réel…

La chambre aux échos de Richard Powers

By notaz / On / In Lus, Roman

Sur une route du Nebraska, Mark Schulter est victime d’un grave accident de voiture. A son réveil, après un profond coma, il reconnaît tous ses proches, sauf Karine, sa sœur aînée. Déboussolée, meurtrie, celle-ci fait alors appel à Gerald Weber, un célèbre neurologue. Le diagnostic est sans appel, Mark est atteint du rarissime syndrome de Capgras : il considère Karin comme une pâle imitation de sa sœur, une usurpatrice. Tandis que Weber étudie son cas, Mark tente de reconstituer ce qui s’est vraiment passé la fameuse nuit de l’accident, et de démasquer ce témoin anonyme qui lui a sauvé la vie avant de disparaître en laissant un étrange message. Ce qu’il découvrira va bouleverser à jamais sa vie et celle des siens …  »

Soudain, le fascisme: La marche sur Rome, l’autre révolution d’Octobre d’Emilio Gentile

By notaz / On / In Histoire, Lus

Il s’était rasé de près, avait dissimulé son crâne chauve sous une perruque, pris un : tram et, en cette nuit du 24 au 25 octobre 1917, s’était rendu au Palais d’Hiver tour s’emparer du pouvoir. Lénine avait compris qu’il fallait saisir l’occasion favorable qui ne se représenterait pas. Cinq années plus tard presque jour pour jour, dans la soirée du 29 octobre 1922, Benito Mussolini, chauve et mal rasé, vêtu d’une chemise noire, monta dans un train, acclamé par la foule, pour se rendre à Rome et y prendre le pouvoir. Lui aussi avait pressenti qu’il fallait profiter du moment propice. Au terme d’une insurrection de deux jours qu’il avait lui-même baptisée «marche sur Rome», l’Italie n’eut pas seulement un gouvernement, mais une dictature. Si les historiens conviennent qu’il y eut non une révolution bolchevique, mais un coup d’Etat, il n’en va pas de même pour la marche sur Rome. Comment se peut-il, pour reprendre des expressions de contemporains de l’événement, qu’un opéra-bouffe», «une kermesse maladroite», «un rassemblement sans importance d’idiots utiles» ait donné naissance à l’un des régimes les plus tragiquement antidémocratiques et impérialistes du XXe siècle ? Prenant pour fil conducteur du récit la confrontation entre l’homme d’action et l’occasion à saisir, c’est-à-dire le moment où la décision humaine intervient sur les circonstances pour fixer la voie à suivre, sans aucune garantie de succès, Emilio Gentile, dans une étude radicalement nouvelle, montre à l’oeuvre un parti organisé comme une milice qui conquiert le gouvernement d’une démocratie parlementaire paralysée par ses renoncements. Le but de la conquête est affiché depuis le commencement : détruire l’Etat libéral et la démocratie, grâce, à l’indifférence et à la passivité de la majorité de la population. La dictature fasciste débuta dès la marche sur Rome ; puisqu’elle était l’inexorable conséquence de la nature même du parti.

Survivre à Noël de Stéphane Floccari

By notaz / On / In Lus, Philosophie

Quand le tic-tac de l’Avent se remet en route, on voudrait s’épargner le calvaire d’une crise intérieure qui vire à l’épreuve familiale. Il est toutefois difficile de prétendre se tenir à l’écart d’une fête qui nous rappelle qu’on n’est rien sans les autres, ni la force qu’on tire des siens.

Faisant feu de tous les bois conceptuels (philosophie, histoire, psychanalyse, anthropologie, littérature, cinéma, séries télévisées), ce livre décrypte les états d’âme et les tourments qui refont chroniquement surface aux dernières heures grises de l’année. Il n’a pas pour but de défendre Noël, ni d’en instruire le procès à charge, pas plus que d’en moquer le folklore ou d’en proclamer l’obsolescence. Il ne milite ni pour sa sanctuarisation culturelle, ni pour son bannissement de nos coutumes. Il cherche à penser cette drôle de fête, qui ne laisse personne indifférent, ni indemne. Celle qui, sous presque toutes les latitudes, mobilise les individus et coagule les générations comme aucune autre. Pour le meilleur et pour le pire. Souvent dans la joie, mais pas toujours dans la bonne humeur. Sur fond de retrouvailles, mais jamais sans conflit, ni tension. Et pour cause : Noël est la mesure intranquille de tous nos liens avec les vivants et les morts.