Evangelia de David Toscana

By notaz / On / In Lus, Roman, Zulma

Et si l’ange Gabriel avait failli, oubliant de se préoccuper d’un détail anodin : le sexe du divin Enfant ? Voilà ce qui arrive quand on ne fait pas les choses soi-même et qu’on envoie un ange jouer les marieuses. Ainsi naquit Emmanuelle, fille de Dieu, dont la vie promet de ne pas être un long fleuve tranquille. Il va lui falloir faire ses preuves auprès de son irascible Père qui est aux cieux, s imposer en icône révolutionnaire à Jérusalem pour que les prophéties s accomplissent, malgré l’inénarrable misogynie ambiante et les embûches semées par son frère cadet, Jacob, bientôt connu sous le nom de Jésus…
Au-delà de l’humour inhérent à une telle fabulation, David Toscana nous emporte, aux côtés d’Emmanuelle, dans un récit plein de profondeur et d’émotion. Ce roman est un pari fou relevé avec un talent inouï. Un monument irrésistible d érudition, d’humanité et de drôlerie.

« Et voilà qu’Il éprouvait à présent une passion bien humaine : de la colère mêlée à l’envie de rejeter sur les autres ses propres fautes. C’est qu’après avoir béni tant de membres de son peuple en leur accordant des fils uniques ou des premiers-nés mâles, après avoir donné à Jacob treize enfants, dont douze garçons, il se trouvait que Lui avait eu une fille. »

Les voies de l’innovation de François Caron

By notaz / On / In Economie, Lus

Montrer aujourd’hui qu’une approche historique est susceptible d’apporter un éclairage original et enrichissant à l’analyse des processus d’innovation en se concentrant sur le concept de construction des savoirs techniciens et en adoptant une approche fondée sur l’histoire de cheminements technologiques concrets tels que l’histoire de la machine à vapeur, l’histoire de l’hydraulique ou de la teinturerie synthétique.

Design et humanités numériques de Anthony Masure

By notaz / On / In Design_livres, Lus

En étudiant des opérations et des systèmes techniques potentiellement ouverts à la recherche, cet essai interroge le rapport du design aux « humanités numériques » (digital humanities) qui se développent, dans le contexte francophone, depuis le milieu des années 2000. En quoi les environnements numériques contemporains actualisent-ils les modes de production et de transmission des savoirs ? Quelle est la place des designers dans des projets relevant des sciences humaines et sociales ? De la modélisation des connaissances à l’injonction à l’innovation et à la créativité, du design d’expérience aux conditionnements techniques, de l’étude de la rationalité numérique aux reconfigurations de la subjectivité, ce parcours réflexif montre que l’industrie des programmes, chaque jour un peu plus puissante, n’a pas épuisé tout le champ des possibles. En interrogeant et en révélant l’environnement technique dans lequel les humanités numériques opèrent, le travail des techniques numériques par le design montre ainsi qu’il reste de la place pour d’autres modulations, d’autres sensibilités, d’autres cultures.

Comment créer un produit ou un service addictif de Mir Eyar

By notaz / On / In Lus, Marketing

Selon une étude universitaire, les gens consultent leur téléphone 34 fois par jour. Mais d après les spécialistes du secteur, on approcherait plutôt le chiffre sidérant de 150 consultations quotidiennes. Reconnaissons-le : nous sommes accros ! » C est en ces termes que Nir Eyal touche du doigt la plus grande réussite marketing de ces dernières décennies. Au fil des pages il décrypte le mécanisme de l addiction à un produit ou à un service. Les neurosciences ont largement permis de comprendre le fonctionnement de notre cerveau et de jouer sur notre besoin de satisfaction. Cela se déroule en quatre étapes : 1. Déclencheurs 2. Récompense 3. Action 4. Investissement Vous êtes marketeur, créateur, entrepreneur ? Il vous dévoile le processus infaillible qui permettra de rendre votre client accro. Vous être client, utilisateur ? Vous comprendrez pourquoi vous ne pouvez plus vous passer de telle application, de tel service ou de tel produit.

Charlotte impératrice – La Princesse et l’Archiduc de Nury Fabien & Bonhomme Matthieu

By notaz / On / In Bande dessinée, Lus

Élevée par son père Léopold 1erer, Charlotte de Belgique est destinée à faire un glorieux mariage. Pour la jeune femme, le choix s’arrête sur l’archiduc Maximilien d’Autriche, frère cadet de l’empereur François Joseph. Un mariage somptueux vient sceller leur union, qui, disons-le tout de suite, ne sera pas heureuse. Le jeune couple est dépassé par les rivalités dont ils sont le jeu, entre les terribles Habsbourg et le calculateur empereur Napoléon III. Et Maximilien se révèle un homme décevant, à tous points de vue. C’est en faisant face à l’adversité que Charlotte aura finalement l’occasion de quitter les voies d’un chemin tout tracé…

La Mort Vivante d’Olivier Vatine & Alberto Varanda

By notaz / On / In Lus

Joachim, un jeune scientifique menant des recherches prohibées, est enlevé par une puissante et mystérieuse femme recluse sur l’ancienne Terre : Martha. Pour se remettre du drame qui la hante depuis des mois, celle-ci lui ordonne l’impossible : ressusciter sa fille, Lise, ayant fait une chute mortelle lors de fouilles archéologiques. Joachim, qui voit là une opportunité de continuer ses travaux en toute liberté, accepte ce rôle de père créateur. Après avoir récupéré le matériel nécessaire grâce à la fortune de Martha, il se lance alors dans cette expérience qui pourrait bien s’avérer irréversible. Car on ne redonne pas impunément vie à la Mort…

Avec ce récit complet de 72 pages, Alberto Varanda signe pour son retour probablement son plus grand chef-d’œuvre graphique. Sur un scénario et un story-board d’Olivier Vatine, il livre un travail d’une ampleur aussi épique qu’extrêmement minutieuse, qui évoque autant les gravures de Gustave Doré que Jules Verne, Lovecraft et Schuiten réunis !

Une édition noir et blanc grand format de l’ouvrage paraitra simultanément afin d’apprécier dans sa pleine mesure le travail graphique de Varanda.

Eldorado de Damien Cuvillier

By notaz / On / In Bande dessinée, Lus

Au début du XXe siècle. Entre les deux Amériques. Dans une grande ville des Etats-Unis, Marcello, un jeune syndicaliste, très engagé dans la lutte sociale, est renvoyé de l’acierie où il est ouvrier. Malgré lui, il se retrouve embarqué pour l’Eldorado, un territoire d’Amérique centrale où un canal est en construction…

le siège de la Mecque

By notaz / On / In Histoire, Liens

Avec certains de ses témoins clés, retour sur l’insurrection occultée qui a ciblé en 1979 la Grande Mosquée de La Mecque et sur sa répression sanglante, menée avec le soutien secret de la France. Dirk van den Berg livre un exceptionnel récit de l’intérieur, tirant un à un les fils historiques, politiques et géostratégiques de cet événement spectaculaire et oublié.

Le 20 novembre 1979, à l’aube, un commando de plusieurs centaines d’hommes lourdement armés, accompagnés de femmes et d’enfants, prend possession de la Grande Mosquée de La Mecque et transforme le sanctuaire le plus sacré de l’islam en une forteresse. À sa tête, un Saoudien, Juhayman al-Otaibi, prédicateur issu d’une tribu bédouine marginalisée, qui exige l’abdication de la famille royale, l’expulsion de tous les étrangers impies et le retour du pays à un islam pur. Des milliers de pèlerins prennent la fuite, mais plusieurs centaines d’autres sont piégés à l’intérieur, durant un siège qui va durer quinze jours. La famille régnante commence par imposer un secret absolu puis, la situation s’éternisant, en appelle à ses alliés occidentaux. C’est finalement le GIGN français qui aidera en secret l’armée saoudienne à combattre les insurgés, notamment en lui fournissant plus de 300 kilos de gaz lacrymogène. Au total, le bilan des combats au sein de la Grande Mosquée s’élèverait à des milliers de morts, même si le régime saoudien en reconnaît moins de trois cents. Après l’exécution sans procès des rebelles, il va s’efforcer de faire oublier au pays et au reste du monde cet épisode sanglant, tout en intensifiant la répression de toute forme d’opposition.

Récit de l’intérieur
L’ex-chef des services secrets saoudiens Turki al-Fayçal, membre de la famille royale, le journaliste Khaled al-Maeena, le fils du général qui a dirigé l’assaut des forces saoudiennes (lequel offre au réalisateur les vidéos des combats qu’il cherchait depuis cinq ans), d’anciens frères d’armes de Juhayman, un très influent prédicateur djihadiste basé en Jordanie, Abou Mohammad al-Maqdisi, l’ancien attaché militaire américain à Djedda, Mark Hambley, les ex-GIGN Christian Prouteau et Paul Barril, les chercheurs Madawi al-Rasheed et Pascal Ménoret… : grâce à ces témoins et à leurs archives personnelles, Dirk van den Berg livre un exceptionnel récit de l’intérieur, tirant un à un les fils historiques, politiques et géostratégiques de cet événement spectaculaire et oublié. Il révèle ainsi un pan d’une réalité complexe, celle d’un pays fermé d’ordinaire aux regards extérieurs.

Réalisation : Dirk van den Berg
Pays : France
Année : 2018

Être forêts, habiter des territoires en lutte de Jean-Baptiste Vidalou

By notaz / On / In Lus, Politique, Sociologie

Du bois du Tronçay à celui de Sivens, de Notre-Dame-des-Landes aux Cévennes, au Mexique ou au Canada, les expériences d’habitat en milieu forestier se multiplient. Les auteurs de ce livre sont allés à la rencontre de ces forêts et de celles et ceux qui les défendent. Ils y ont découvert des continents innombrables, des sentiers inédits, des êtres ingouvernables : toute une géographie depuis laquelle il était enfin possible de respirer.
Depuis une dizaine d’années, que ce soit dans les bois de Sivens, à Notre-Dame-des-Landes, à Bure ou dans les Cévennes, il est évident qu’il se passe quelque chose du côté de la forêt. Certains ont commencé à habiter ces espaces, avec la détermination de sortir du monde mortifère de l’économie. Un tout autre rapport au monde s’y bâtit, à l’opposé de cette science militaire qu’est l’aménagement du territoire – ici contre un barrage, là contre un aéroport, ou une extraction de biomasse.
Ce n’est pas qu’une affaire locale : les paysans du Guerrero au Mexique se battent depuis plus de dix ans pour libérer leurs forêts des exploitants, les trappeurs du peuple cri du Canada défendent la forêt boréale de Broadback contre la déforestation, les Penan de Bornéo s’arment de sarbacanes contre les compagnies de plantation de palmiers à huile… Partout des luttes résonnent de cette même idée : la forêt n’est pas une réserve de biosphère ou un puits de carbone.
La forêt, c’est un peuple qui s’insurge. Nous sommes allés à la rencontre de ces forêts et de celles et ceux qui les défendent. Nous y avons découvert des continents innombrables, des sentiers inédits, des êtres ingouvernables. Toute une géographie depuis laquelle il était possible, enfin, de respirer.