L’utilité de l’inutile: manifeste de Nuccio Ordine

By notaz / On / In Lus, Philosophie

Ces dernières années les humanités ont été, d’un commun accord à l’échelle mondiale, marginalisées, écartées non seulement des programmes scolaires, mais par-dessus-tout considérées comme quantité négligeable par les états ainsi que par les organismes privés aptes à les financer. Leur argument ? Pourquoi donner de l’argent à des domaines inutiles, c’est-à-dire ne produisant pas un profit immédiat ? A quoi bon, particulièrement dans un contexte de crise économique, gaspiller des ressources en soutenant des savoirs qui n’apporteront pas un retour sur investissement immédiat ?
Nuccio Ordine offre un plaidoyer bref et brillant pour les humanités.

La philosophie comme manière de vivre de Pierre Hadot

By notaz / On / In Lus, Philosophie

Ces entretiens nous révèlent le parcours intellectuel surprenant du philosophe Pierre Hadot. Né en 1922 à Reims dans une famille très catholique, il fait ses études au séminaire avant d’être ordonné prêtre, état qu’il quitte en 1952. Dès lors, il se consacre entièrement à ses recherches philosophiques, étudiant notamment la mystique de Plotin. Titulaire de la Chaire de Patristique latine à l’EPHE, il s’impose très vite comme l’un des plus grands spécialistes du stoïcisme ancien et du néoplatonisme. Revenant au fil des entretiens sur ses choix de carrière, il dresse le portrait critique des deux univers qu’il a fréquentés successivement : le monde ecclésiastique des années 30 à 50 et le milieu universitaire français.

Éco-urbanisme Défis planétaires, solutions urbaines de Jean Häentjens Jean & Stéphanie Lemoine

By notaz / On / In Economie, Lus

Urbanisation fulgurante, polarisation des richesses, fractures sociales, hausse de la consommation énergétique et des GES, diversification des modes de vie… Depuis quelques années, l’organisation des villes s’est imposée comme une clé pour relever les principaux défis économiques, sociaux et écologiques de notre temps. Longtemps considérées comme des sources de problèmes, les villes sont aujourd’hui de retour sur le devant de la scène politique et sont devenues les lieux où s’inventent toutes les solutions : des nouveaux modèles économiques aux nouveaux systèmes énergétiques, en passant par des nouveaux modes de mobilité, des nouvelles formes culturelles et des nouvelles approches de la démocratie. L’éco-urbanisme est cette approche qui vise à donner à toutes ces initiatives la cohérence qui leur manquait. Pour illustrer leur propos, Jean Haëntjens et Stéphanie Lemoine explorent plusieurs des exemples concrets qui, aux quatre coins de la planète, préfigurent les villes de demain. Sil est vrai que la Terre est entrée dans un nouvel âge de son histoire nommé « anthropocène », celui-ci pourrait aussi bien être qualifié d« urbanocène », tant le rôle des villes y sera déterminant. En fait, l’organisation des villes doit désormais être regardée comme une ressource majeure pour l’humanité.

bibliographie digitale personnelle

By notaz / On / In Digital, Lus

// Livres lus

L’homme nu. La dictature invisible du numérique de Marc Dugain (Auteur), Christophe Labbe (Auteur), avril 2016

Zéro de Marc Elsberg (Auteur), mars 2016

Societal 2016 de Jean-Marc Daniel (Auteur), Frédéric Monlouis-Félicité (Auteur), & 1 plus, février 2016

Penser ou cliquer ? : Comment ne pas devenir des somnambules de Michel Blay (Auteur), janvier 2016

L’Empire de la surveillance de Ignacio Ramonet (Auteur), Julian Assange (Interviewer), Noam Chomsky (Interviewer), novembre 2015

A quoi rêvent les algorithmes : Nos vies à l’heure des big data de Dominique Cardon (Auteur), octobre 2015

La vie algorithmique : Critique de la raison numérique Eric Sadin (Auteur), mars 2015

Sauver le monde – 19 mars 2015 de Michel Bauwens (Auteur), mars 2015

Le révolutionnaire, l’expert et le geek – 26 mars 2015 de Gaspard KOENIG (Auteur), mars 2015

L’art de la révolte: Snowden, Assange, Manning de Geoffroy de Lagasnerie (Auteur), janvier 2015

L’âge du faire : Hacking, travail, anarchie de Michel Lallement (Auteur), janvier 12015

LoveStar de Andri Snaer Magnason (Auteur), janvier 2015

La menace fantôme : Les industries culturelles face au numérique de Emmanuel Durand (Auteur), octobre 2014

6/5 de Alexandre Laumonier (Auteur), Ervin Karp (Traduction), avril 2014

la troisième révolution industrielle de Jeremy Rifkin (Auteur), septembre 2013

L’être et l’écran de Stéphane Vial (Auteur), août 2013

La démocratie des crédules de Gérald Bronner (Auteur), mars 2013

Zone interdite – 5 janvier 2011 de Hakim Bey, janvier 2011

Le corps utopique suivi de Les hétérotopies de Michel Foucault (Auteur), Daniel Defert (Postface), juin 2009

Techno : Voyage au coeur des nouvelles communautés festives de Lionel Pourtau (Auteur), Michel Maffesoli (Préface), janvier 2009

Un Manifeste Hacker : « a Hacker Manifesto » Francophone Dans un Design de Gallien Guibert de Mckenzie Wark (Auteur), novembre 2006

L’Ethique Hacker et l’Esprit de l’ère de l’information de Pekka Himanen (Auteur), octobre 2001

God & Golem inc. : Sur quelques points de collision entre cybernétique et religion de Norbert Wiener, janvier 2001

La cyberculture. Rapport au Conseil de l’Europe – 21 novembre 1997 de Levy (Auteur), novembre 1997

TAZ: Zone autonome temporaire de Hakim Bey (Auteur), novembre 1998

// Livres à lire dans la pile

Dans la disruption : Comment ne pas devenir fou ? – 11 mai 2016 de Bernard Stiegler (Auteur)

 

// Livres dans la liste Note

Dominique Reynaud : Qu’est-ce que la technologie ? Suivi de Post-scriptum sur la technoscience Matériologiques – Collection : Sciences & philosophie, février 2016

Makers : La nouvelle révolution industrielle de Chris Anderson (Auteur), Michel Le Séac’h (Traduction), novembre 2012

L’Ethique des hackers (Anglais) de Steven Levy (Auteur), Gilles Tordjman (Traduction), mars 2013

1789 : silence aux pauvres ! d’Henri Guillemin

By notaz / On / In Lus, Pensée non paresseuse

L’histoire sérieuse n a pas encore mis en lumière la place qu a tenue, dans la Révolution française, et dès le début, la crainte, chez les possédants, d une menace sur leurs biens. Ce qu il faut savoir, et capitalement, c est que, dès la réunion des états généraux, une grande peur s est déclarée chez les honnêtes gens (les gens de bien, les gens qui ont du bien, des biens), face à ceux que l on va exclure du droit de vote et de la garde nationale : les non-possédants, les gens de rien. Robespierre est un des rares des très rares révolutionnaires à souhaiter chez les exploités (des champs et des villes) une conscience de classe. Et tout va se jouer sur ce même sujet, avec l épouvante (croissante pendant plus de cinq ans) de ceux qui ont en présence de ceux qui n ont pas, qui n ont rien et qu il s agit, à tout prix et constamment, de surveiller et de contenir d abord par le déploiement avertisseur de la force, le 14 juillet 1790, ensuite par son usage crépitant et persuasif, le 17 juillet 1791. Alors : silence aux pauvres ! A la niche, une bonne fois, les gens de rien.
Henri Guillemin

Exercices Spirituels. Leçons de la philosophie antique d’Xavier Pavie

By notaz / On / In Lus, Philosophie

Toute la philosophie antique est exercice spirituel, c’est-à-dire une pratique destinée à transformer, en soi-même ou chez les autres, la manière de vivre, de voir les choses. C’est à la fois un discours, qu’il soit intérieur ou extérieur, et une mise en œuvre pratique. C’est ainsi que Pierre Hadot (1922-2010) a représenté la philosophie antique, comme une discipline destinée à aider l’homme à mieux-vivre.
Les trois grandes Écoles de l’Antiquité (épicurisme, stoïcisme, cynisme) ont développé techniques et méthodes pour parvenir à ce mieux-vivre. Toutes ont mis en exergue l’homme et sa sérénité, l’homme au sein d’une harmonie lui permettant de vivre avec la conscience que la vie est courte et que le temps à vivre est incertain.

Cet ouvrage poursuit les travaux de Pierre Hadot, comme ceux de Michel Foucault, sur cette notion d’exercice spirituel. Toutefois si l’expression arrive pour Hadot en conclusion de ses recherches, elle est ici le point de départ. Ce livre commence par définir ce qu’est un exercice spirituel. Quelle est cette notion, cette expression, qui est aussi une pratique dans l’antiquité? Il analyse en détail l’expression en s’interrogeant sur les théories et les mises en Œuvre qui peuvent s’y référer dans l’antiquité: de l’ascèse à la méditation, de la conversion à la maîtrise de soi ou encore le travail de l’âme. Enfin, ce ouvrage questionne également la continuité des exercices spirituels des Anciens, leurs reprises à l’aube du christianisme, mais également par les philosophies de la Renaissance (Montaigne), des époques classique, moderne (Descartes) et par celle des Lumières (Shaftesbury, Kant, Rousseau).

Xavier Pavie est docteur en philosophie, chercheur-associé au sein de l’IREPH (Institut de recherches philosophiques) de l’université Paris-Ouest. Il est directeur de l’Institut ISIS de l’ESSEC Business school où il est également enseignant.

Le noir : Eclats d’une non-couleur d’Alain Badiou

By notaz / On / In Lus, Philosophie

Le noir symbolise, indistinctement, et le manque et l’excès.
Qui n’a pas fait l’expérience effrayante d’avancer à tâtons dans la nuit noire ? Cette terreur primitive, Alain Badiou la traverse en inventant, avec ses camarades, le jeu de « Minuit sonnant ». La découverte furtive du continent noir dans des magazines interdits, la beauté de l’encre sur le papier, mais aussi les mystères du cosmos et la douleur du deuil : le philosophe nous promène dans son théâtre intime, au gré des souvenirs. Musique, peinture, politique, sexualité, métaphysique : le noir n’aura jamais été aussi lumineux.